ART BASEL 2015

ART BASEL 2015

Notre chère ville de Bâle dont nous connaissons les saveurs mi-horlogères en mars, mi-enneigées l’hiver et quelque peu Bratwurst oriented le reste de l’année, a tout de même accueilli du 18 au 21 juin, la plus grande foire d’art moderne et contemporain du monde entier. Et la je vous préviens, mieux valait se flanquer de ses plus belles Birkenstock à paillettes ou à choix de son pardessus à motifs préféré pour être aussi cool que les New-york gallerist, brokers, sellers et autres hurluberlu à l’accent prononcé que nous avons croisés...

ART BASEL 2015

Tour d'horizon donc, à la foire du tout et du rien, du beau et du laid, où notre curiosité sans limites a largement eu de quoi se “feed” en attendant l'année prochaine !

Les artistes féminines (voire féministes) qu’on a adulées.

Nancy Spero | The Goddess Nut II

Louise Lawler | From here to there

            Nose to nose, 2015, oeuvre de la Genevoise Mai-Thu Perret

Les miroirs revisités dans lesquels on a pu se contempler.

Anish Kapoor | Untitled, 2015, fibre glass and gold

Anish Kapoor, plasticien contemporain Britannique d’origine Indienne, a été invité cette année à exposer ses œuvres monumentales, souvent à forte connotation politique, dans les jardins du château de Versailles, afin de commémorer le tricentenaire de la mort de Louis XIV. 

Jim Lambie | Shaved ice, 2012/2014

Michelangelo Pistoletto | Color and light, 2014

Les installations délurées devant lesquelles on s’est interrogées.

Jesus Rafael Soto | Sphère Lutétia, 1996

Pascale Marthine Tayou | Plastic Tree, 2014, Galleria Continua.

Un mot concernant cette oeuvre impressionante qui dépeint la réalité du monde aux mille déchets dans lequel nous vivons.

Maha Malluh | Food for Thought ‘Almuallaqat’, 2014, Galerie Krinzinger.

Maha Malluh | Food for Thought ‘Almuallaqat’, 2014, Galerie Krinzinger.

Ici nous observons une pièce murale absolument incroyable qui représente des immenses fonds de casseroles brulées.

Julius von Bismarck | Egocentric system, 2015, Marlborough Fine Art

Julius aime, visiblement, se mettre en scène. Ici il est sa propre oeuvre d’art et se montre (sous son meilleur jour) en train de bouquiner à table dans un système sphérique à vous donner le tournis.

 Le grand retour des néons qui nous ont transcendées.

Bethan Huws | Pierre de touche, 2009

François Morellet | Carrément bricolé n°3 2013, Acrylic on canvas and white neo

Dan Flavin | Untitled (to Katharina and Christoph), 1966-1971

Les photos qui nous ont fait baver.

Nan Goldin | Skinhead having sex, London, 1978

Nan Goldin | David by the pool at the back room, Provincetown, 197

Arthur Barrio | uma obeservaçao, 1975

L’art trendy qu’on a admiré.

Peter Fischli / David Weiss | Jug, 2007

Jannis Kounellis | Untitled, 2005

Giuseppe Penone | Germinazione, 2005

Les oeuvres qu’on a rêvé d'acheter.

Robert Rauschenberg | Drop

Robert Rauschenberg | Chaperone II

Robert Rauschenberg | Porcelain (salvage), 1984

Coup de coeur pour les oeuvres du défunt artiste plasticien originaire de Floride et surtout précurseur du mouvement pop art..

Jeff Koons | Girl with Dophin and Monkey, 2014

Jeff Koons | Girl with Dophin and Monkey, 2014

Petit craquage pour cette oeuvre de Jeff Koons qui, dans un environnement un peu austère voire carrément glauque, a su ironiquement mettre en scène toute la plasticité de notre cher XXIème siècle.

Et finalement les seules choses que l'on a pu se procurer...

Pour nous consoler de n’avoir rien acheté, on s’est octroyées une petite visite à la foire de livre de l’entrée du bâtiment qui se prénomme “I never read”. Et là, en plus de merveilles de livres sur la thématique du design et de l’architecture, on a acheté ce petit poster bien sympathique et cette édition collector du magazine AD. 

Annabelle

WANTED! #1

WANTED! #1

LA CHAMBRE AUX OISEAUX // PARIS

LA CHAMBRE AUX OISEAUX // PARIS